Golfe d’Orosei et Cala Luna (Sardaigne)10 min lecture

L’article suivant «Golfe d’Orosei et Cala Luna (Sardaigne)», est créé à partir des expériences vécues en Italie, par les voyageurs Isa et Sergio, nous sommes reconnaissants de partager leur expérience.

Le golfe d’Orosei est un paradis sur la côte centrale est de la Sardaigne . Ses criques sont parmi les plus belles plages d’Europe et le bleu turquoise de ses eaux n’a rien à envier aux autres plages des Caraïbes. Les montagnes escarpées et escarpées de Dorgali plongent dans les criques elles-mêmes, formant des paysages balnéaires rocheux difficiles à oublier. Les étroites plages de pierre marquent la frontière entre la mer et les forêts vertes et denses qui poussent entre les masses de pierre des montagnes. Cette région, malgré sa beauté, n’est pas l’une des plus célèbres de l’île. La Costa Esmeralda ou la plage de La Pelosa attirent tous les regards, alors si vous voulez savoir comment arriver à Orosei vous pouvez cliquer sur ce lien .

Cala Mariolu (Sardaigne)

Cala Gonone, la base idéale pour explorer le golfe d’Orosei.

Cala Gonone est une petite ville touristique avec une belle crique et un petit port de plaisance d’où partent bateaux et bateaux pour les criques paradisiaques d’Orosei. La route atteint à peine Cala Fuili. De là, vous ne pouvez rejoindre les autres criques qu’à pied ou par mer. Bien que plus que marcher, il faudrait dire grimper et sauter comme des chèvres de montagne et les itinéraires pour se rendre aux plages sont très raides et difficiles, nous vous avons donc déjà prévenu qu’il faut être de vrais randonneurs pour accéder à ces plages à pied. Dans notre cas, c’était un voyage relaxant et romantique, donc les bottes sont restées à la maison pour se reposer dans les Alpes.

Si vous prévoyez de rester plusieurs jours, une bonne option peut être de rester dans un appartement. Si vous recherchez de bons prix, vous pouvez regarder ici.

Le port de Cala Gonone abrite une petite place avec plusieurs cabanes appartenant au consortium de navigation Orosei et qui offrent diverses possibilités d’accès aux criques. Vous pouvez arriver sur la croisière classique, idéale pour les personnes âgées et pour les poches plus serrées. Cela prend plus de temps et ce n’est pas si excitant de s’y rendre en bateau. Dans ce cas, il y a deux possibilités: le louer sans chauffeur pour environ 100 € plus le diesel tout au long de la journée ou le faire avec un skipper et onze autres compagnons pour environ 35 € par personne. Nous avons choisi cette deuxième option car nous y allions seuls et la louer juste pour nous-mêmes était beaucoup sur notre budget, mais cela peut être très amusant et authentique de le faire avec des amis ou en famille car c’est très bon marché.

Cala Gonone

L’idéal est aussi de réserver la veille et ainsi assurer une place, bien qu’il y ait de nombreux stands, il est toujours bon d’être proactif. À ce moment précis, ils vous donneront une agréable surprise et c’est que le prix comprend des lunettes et un tube de plongée, un parapluie et un réfrigérateur portable. Alors la veille, nous avons acheté des boissons et des fruits et sommes partis pour une journée de rêve.

Les différents bateaux et bateaux qui naviguent dans la mer d’Orosei, offrent plusieurs itinéraires pour voir les huit criques qu’il y a et d’autres attractions naturelles telles que les piscines Venere ou la célèbre grotte de Bue Marino. Nous avons opté pour un circuit à travers Cala Mariolu, Cala Biriola, Cala Luna et la fantastique grotte mentionnée ci-dessus. De plus, nous avons également pu nous baigner dans les piscines de Venere, nous approcher des magnifiques Cala Goloritzè et Cala Sisine et pénétrer dans de mystérieuses grottes causées par l’érosion des vagues.

Si vous ne voulez pas vous compliquer la vie, vous pouvez louer l’excursion à Civitatis. Pour 60 € vous avez la possibilité pendant 7 heures de visiter les criques les plus célèbres du golfe d’Orosei. De plus, le prix comprend l’équipement de plongée en apnée et une collation. Excursion dans le golfe d’Orosei .

A la découverte du golfe d’Orosei

Voulant profiter au maximum de la journée, nous sommes partis tôt le matin dans un bateau de 250 chevaux. Le chauffeur a donné du gaz et nous avons immédiatement vérifié, allongés dans le bateau, que non seulement les plages, mais le voyage lui-même allait être très divertissant. Avec le bateau rugissant fort et le vent ébouriffant nos cheveux, nous sommes passés devant Cala Gonone et le long de quelques plages qui longent la promenade de la ville, pour atteindre immédiatement Cala Fuili, un terrain spectaculaire et minuscule au pied des montagnes et végétation dense et sauvage.

Cala Fuili

Seguimos nuestro camino hacia calas más alejadas, saltando salvajemente entre las olas y con alguna que otra broma de nuestro piloto, estos italianos… Antes de hacer nuestra primera parada el chófer se adentró muy despacio en alguna de las grutas que pueblan estas montañas enclavadas dans la mer. L’étroitesse des grottes où le bateau passe à peine et la vue sur la mer sous les arches rocheuses est tout simplement fantastique.

Après avoir passé les criques de Luna et Sisine, nous avons fait notre premier arrêt en chemin à Cala Biriola , à notre avis, l’une des plus belles plages de Sardaigne. Son eau bleu turquoise est incomparable. Son eau est limpide et permet de profiter comme un enfant des verres et du tube chassant les nombreux bancs de poissons qu’il y a. C’est une plage très proche de ce que l’on entend par paradis.

Cala Biriola (Sardaigne)

Cala Biriola

Au bout d’une heure, le bateau est venu nous chercher et nous emmener à notre prochaine crique, mais avant cela, il a fait une halte inoubliable aux piscines de Venere , un endroit au milieu de la mer, où la couleur passe à travers différentes nuances de vert et bleu, et où le bleu turquoise est d’une beauté insupportable. L’endroit est protégé et les bateaux peuvent nous arrêter dans la crique, mais ils peuvent arrêter le moteur et nous permettre de nous baigner dans ses eaux cristallines et rafraîchissantes. Notre capitaine était tout le temps très conscient de nous faire savoir s’il voyait des méduses pour éviter les paniques.

Piscines de la Venere

Heureux et satisfaits, avec le salpêtre imprégnant notre corps, nous continuons vers Cala Goloritzè , la dernière crique avant d’atteindre le cap Monte Santu, au bord du golfe d’Orosei. Nous ne nous arrêtons pas ici, mais notre chauffeur a ralenti pour que nous puissions recréer la beauté de La Aguja, une masse de pierre spectaculaire, où trois alpinistes montaient actuellement.

L’aiguille

Pour finir la beauté du lieu, une arche de pierre délicate menait jusqu’au rivage. Nous nous sommes retournés en pensant pourquoi elle est considérée comme l’une des plus belles plages d’Europe .

Cala Goloritzè

Cala Mariolu est juste à côté de Cala Goloritzè et c’était notre deuxième arrêt. Une heure de plus dans un autre paradis méditerranéen idéal pour la plongée en apnée. La vérité est que l’heure où nous y étions était courte, l’eau bleu turquoise, propre et cristalline, vous invitait à vous baigner tout le temps.

Cala Mariollu, la belle

De cette crique, ses gros rochers se détachent sur le même rivage et qui lui donnent un air plus paradisiaque si possible. Il va sans dire que les lunettes et le tube redeviennent un élément indispensable pour profiter de ces plages.

Cala Mariolu

Après le déjeuner, le bateau est venu nous chercher pour continuer vers la Grotta de Bue Marino. Il est situé entre Cala Fuili et Cala Luna et n’est accessible que par la mer, depuis Cala Gonone comme c’était notre cas, ou depuis Arbatax ou Santa María Navarrese. Le nom se traduit par la grotte du bœuf de mer, bien qu’en réalité il se réfère aux phoques moines, une espèce méditerranéenne qui vivait à l’intérieur de la grotte et est actuellement en danger d’extinction. L’entrée coûte environ 10 € et en vaut vraiment la peine puisqu’elle permet de visiter une partie de ces galeries souterraines pendant vingt minutes. Le moment le plus stellaire de la visite est lorsque vous passez devant la salle des glaces, ainsi appelée parce que cinq cents mètres de roches et de pierres se reflètent dans le petit lagon intérieur. L’eau est si pure et cristalline qu’elle crée un effet optique étonnant qui transforme ces roches et pierres réfléchies en un monde merveilleux de grottes sous-marines.

Bonne marine

La dernière visite de la journée était Cala Luna, la plage la plus célèbre du golfe d’Orosei, un mythe que nous voulions vraiment découvrir. La plage en forme de croissant est une vraie merveille. C’est le seul dans la région qui est fait de sable (le reste sont des galets) mais il a d’autres attractions qui le rendent spécial. L’une d’elles est que l’étroite bande de sable sépare la mer d’un petit lagon intérieur qui peut être traversé à pied car il ne recouvre pas complètement.

Le lagon de Cala Luna

Au sud de la crique (où arrivent les bateaux de croisière et les bateaux) il y a de petits escaliers qui vous permettent d’obtenir une vue panoramique sensationnelle sur la crique et où vous pourrez apprécier le contraste de couleurs entre le bleu de la mer, le blanc de le sable et le jade vert du lagon.

Étroite bande de sable à Cala Luna_

L’autre grande attraction de Cala Luna se trouve au nord de celle-ci, en direction de Cala Gonone et elle se compose de six immenses et superbes grottes d’où l’on peut s’abriter des heures les plus chaudes de la journée et même voir une chauve-souris. N’oubliez pas de photographier la mer illuminée et baignée par le soleil, depuis l’obscurité d’une des grottes.

Cala Luna

Pont sur le lagon

Arrivée à Cala Luna

L’heure convenue est arrivée et le bateau est venu nous chercher, nous permettant de profiter de la dernière demi-heure à bord du bateau rapide. Comme il n’était que cinq heures trente de l’après-midi, nous avons décidé que nous voulions encore plus de plage, et nous avons apprécié nos derniers morceaux de pastèque et un limoncello dans la belle Cala Gonone .

Remarque: n’oubliez pas quelques chaussures d’eau. Ces plages et criques paradisiaques ont des pierres sur le rivage, donc entrer ou sortir de l’eau peut être un peu douloureux.

Appartements et hôtels dans le golfe d’Orosei

La Sardaigne est une île avec beaucoup de tourisme. La chance est que contrairement à Minorque, Formentera ou Ibiza, c’est une île immense, avec laquelle il existe de nombreuses zones touristiques et elle est assez distribuée. Même ainsi, le golfe d’Orosei n’est pas très grand, donc si vous voulez vous y rendre cet été, vous feriez mieux de commencer à regarder l’hébergement à l’avance.

Nous vous recommandons de réserver chez Interhome, car ils ont de nombreux appartements et leur site Web est rapide, simple et avec de bons prix. Il comporte également de nombreuses photos et il est facile de se faire une idée de ce que vous louez. Vous pouvez consulter les offres dans le golfe d’Orosei ici.

Appartement Golfe d’Orosei

Si vous ne trouvez rien ici, vous pouvez toujours consulter la réservation utile. Consultez les offres ici.

Merci de lire l’article «Golfe d’Orosei et Cala Luna (Sardaigne)»,nous sommes l’équipe VACANCEENEUROPE, nous serons bientôt de retour avec d’autres histoires de vacances étonnantes sur ce blog.

Dejar un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *