Les grottes de Neptune: demeure des dieux4 min lecture

L’article suivant «Les grottes de Neptune: demeure des dieux», est créé à partir des expériences vécues en Italie, par les voyageurs Isa et Sergio, nous sommes reconnaissants de partager leur expérience.

Le dernier jour de notre séjour en Sardaigne, nous avons visité L’Alguer, mais comme nous avons eu beaucoup de temps depuis que notre vol est parti de nuit, nous avons décidé de nous diriger vers le Cap Caccia pour parcourir sa route panoramique et admirer ses belles vues. Une fois dans la ville, nous avons exclu de prendre un ferry et de visiter les célèbres grottes de Neptune . La raison était qu’Isa avait une partie de ses jambes brûlée d’avoir oublié de mettre la crème et j’avais attrapé un rhume, donc nous n’étions pas pour des excursions en bateau vers le côté ensoleillé.

Cependant, lorsque nous sommes arrivés à Cabo Caccia, nous avons vu les escaliers qui descendaient vertigineusement vers la mer dans un panorama absolument magnifique qui nous rappelait beaucoup de scènes épiques de films de héros grecs. Sans presque rien dire et malgré notre condition physique malmenée, nous nous sommes vus descendre les 654 marches redoutées sans penser au retour, et c’est là que l’esprit et l’esprit tirent, le corps obéit simplement.

Route vers les grottes de Neptune

Cabo Caccia est à une demi-heure de L’Alguer par deux belles routes, la première fleurie, et la seconde, un beau panorama qui permet de découvrir des criques bleu turquoise et de charmantes baies.

Plages de Cabo Caccia

Au bout, la route se termine et vous arrivez à un petit parking où se trouvent également un restaurant et un phare au sommet d’un rocher. Et c’est là, presque caché, que partent quelques escaliers qui mènent aux grottes par un chemin qui plonge vers la mer et longe les falaises spectaculaires du cap.

Descendre aux grottes de Neptune

Le voyage est vraiment spectaculaire, la perspective des escaliers descendant vers la mer est majestueuse et le lieu rappelle beaucoup la mythologie grecque. Il ne coûte pas grand chose d’imaginer un kraken géant sortant de la mer et Hercule ou Ulysse lui faisant face avec son épée.

J’étais tellement imprégné de ces pensées que j’ai même cru voir Zeus, et j’ai même baptisé un rocher comme l’ oeil de Zeus car il me rappelait tellement le roi des dieux grecs.

«L’oeil de Zeus»

La descente est rapide et si cela prend du temps, c’est parce que vous vous y prenez facilement pour profiter de l’énorme panorama qui se découvre sous vos yeux. Enfin, vous arrivez à l’entrée de la grotte d’où vous pouvez voir comment les bateaux viennent déposer les personnes qui choisissent d’arriver de la manière la moins fatiguée.

Navire s’éloignant de la grotte

La visite guidée de la grotte dure environ quarante minutes. Il a un coût assez élevé (13 € par adulte) et se fait en italien et en anglais. L’intérieur n’est accessible qu’en payant ce montant et accompagné du guide, bien qu’il y ait des gens qui descendent simplement les escaliers sans y entrer ensuite juste pour admirer le paysage. Nous pensons que si vous avez visité des formations de ce type, cela vaut la peine d’y entrer, mais si vous ne voulez pas payer ce montant, nous vous recommandons également de descendre juste pour le plaisir de faire le voyage et de profiter du magnifique. alentours. L’effort physique en vaut la peine.

Navires arrivant aux grottes de Neptune

Ces grottes ont des millions d’années et ont été découvertes par hasard par un pêcheur local dans le s. XVIII. Son lac intérieur est spectaculaire et l’éclairage tamisé et précis crée une puissante atmosphère onirique.

Isa dans les grottes

Le guide explique les détails de la formation des stalactites et stalagmites et mentionne leurs noms en fonction de la forme qu’ils ont adoptée au fil du temps, telle que «l’arbre de Noël, le grand orgue, la cloche ou les sceaux Bien que l’explication soit en anglais et en italien, c’est facilement compréhensible.

Grottes de Neptune

Après avoir quitté un monde aussi magique, nous avons eu la partie la plus difficile de la visite: gravir les 654 marches! et la vérité est qu’ils n’étaient pas aussi durs que prévu, un minimum de condition physique suffit pour s’attaquer à une telle entreprise et surtout quand on fait face à un panorama aussi sauvage et magnifique.

Le retour n’a pas été aussi dur que nous le craignions

Merci de lire l’article «Les grottes de Neptune: demeure des dieux»,nous sommes l’équipe VACANCEENEUROPE, nous serons bientôt de retour avec d’autres histoires de vacances étonnantes sur ce blog.

Dejar un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *