Glacier Gepatschferner (de Seeles Seen)2 min lecture

L’article suivant “Glacier Gepatschferner (de Seeles Seen)”, est créé à partir des expériences vécues en Circuits dans les Alpes autrichiennes, par les voyageurs Isa et Sergio, nous sommes reconnaissants de partager leur expérience.

Le glacier Gepatschferner au cœur de la vallée de Kaunertal peut être observé de différents points de vue, dont plusieurs sont faciles d’accès. Cette vallée est connue comme la vallée des glaciers et sa renommée porte bien son nom.

Pour entrer dans la vallée, il faut emprunter la célèbre route des glaciers ( Gletscherstraße ). Celui-ci dépasse Prutz et mesure 39 km de long et près de 2000 mètres de dénivelé: un vrai rêve pour les amateurs de conduite avec des virages diaboliques et des pourcentages élevés de dénivelé, mais aussi de superbes vues.

La route des glaciers

Après le village de Feichten, nous devrons payer le péage de la célèbre route (22 € pour les voitures, bien que si nous allons prendre la route pendant plus de jours, nous pouvons prendre le pass 14 jours qui coûte 28 €). La route mène à un grand parking d’où l’on aperçoit la grande barrière des glaciers. Nous aborderons le glacier avec moins de monde et avec moins de voitures.

Pour voir le glacier depuis les lagunes Seeles Seen, nous nous garerons après le septième virage à un endroit marqué Riffertal.

Nous commencerons par emprunter le chemin qui mène à Seeles Seen et qui est balisé. Le chemin longe la colline jusqu’à atteindre un plateau où se trouvent deux petits lacs. De là, nous aurons une belle vue sur le glacier et le cirque de montagnes qu’il traverse. Le meilleur moment pour contempler un tel spectacle de la nature est tôt le matin.

Glacier Gepatschferner

Informations utiles sur la route des glaciers

DURÉE

1 h aller-retour

PENTE

180 m (aller-retour)

DIFFICULTÉ

Très facile

Merci de lire l’article “Glacier Gepatschferner (de Seeles Seen)”,nous sommes l’équipe VACANCEENEUROPE, nous serons bientôt de retour avec d’autres histoires de vacances étonnantes sur ce blog.

Dejar un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *